Synthèse des contributions sur les évolutions possibles du site PUR – V2

Portrait de Tris
Document de travail

Le site PUR a été créé afin de permettre aux internautes de se repérer dans les différentes offres de contenus culturels numériques labellisées. A l’approche de son premier anniversaire, il a été demandé aux internautes quelles sont les améliorations et les évolutions qu’ils envisageraient et qui feraient de pur.fr un site de référence.
La synthèse qui suit a été enrichie des contributions qui se sont poursuivies sur le forum. Le débat a généré 57 réponses par 9 contributeurs et reste ouvert. 

La synthèse des contributions a été mise à jour le 19 avril 2012.

1 |    Positionnement et rôle du label

Les internautes ont émis certaines interrogations quant à la finalité du site PUR et du label. En effet, en raison de l’impératif de neutralité, selon un contributeur, l’Hadopi, à travers le label PUR devrait se cantonner à promouvoir les offres légales sans pour autant en assurer la promotion via un portail de référencement.

En ce sens, l’action de l’Hadopi consisterait à fournir des normes pour les plateformes en définissant des standards auxquelles ses dernières devraient répondre.

Sur la question de l’obligation de neutralité à l’égard des services, elle pourrait être renforcée si des agrégateurs étaient référencées, surtout si cette labellisation est assortie d’une obligation d’indexer des contenus licites.
 

2 |    Les préconisations fonctionnelles

Sur le plan fonctionnel, trois éléments principaux sont apparus : l’intégration d’un moteur de recherche, la mise en place de widgets, l’amélioration de l’ergonomie ainsi que l’évaluation des plateformes et des œuvres.

2-1    Le moteur de recherche

Le moteur de recherche au sein des offres labellisées est l’élément à intégrer sur le site pur.fr le plus fréquemment demandé et recouvrirait deux périmètres : une recherche des plateformes et une recherche au sein des catalogues.

L’idée générale est d’avoir une recherche fédérée, dont l’impact serait proche de la logique de l’open-data avec une uniformisation des métadonnées et d‘intégration des agrégateurs.

Ce moteur de recherche proposerait un système de filtres. Ces filtres ont soulevé des interrogations.

Si certains proposent une indexation des œuvres des plateformes par ordre alphabétique – notamment pour des questions de respect de la neutralité – d’autres semblent préférer une indexation par caractéristiques : DRM, modalités d’inscription, modes d’accès, mode de diffusion, compatibilités avec les systèmes, formats, licences. « Une indexation par ordre alphabétique. Un moteur de recherche qui à partir d'un nom […] retourne la liste des sites labellisés correspondants. Un tri possible, par date d'ajout, et au minimum par ordre alphabétique. Sur les fiches techniques (et pourquoi pas sur le résumé, au-dessus de catalogue), en en-tête, la/les catégories d'œuvres labellisées. » TheSFReader, le 21/03/2012

L’idée générale qui paraît se dégager est celle d’un service simple pour les utilisateurs, centralisant les informations. La technologie doit être présente mais rester invisible.  

En terme de méthode, il a été proposé que le moteur de recherche s’inspire de l’architecture du moteur de  recherche Seeks. « Le site manque cruellement d'un moteur de recherche ! Pourquoi ne pas se baser sur un projet libre (tel que Seeks par exemple) » Temp, le 01/04/2012.

Un module complémentaire, permettant de lancer une recherche depuis son navigateur Web a également été demandé.  « J’aimerais un plugin pour mon navigateur » The SFReader, le 21/03/2012

2-2    Synchronisation et exportation

Il a été suggéré plusieurs implémentations, sous forme de widgets, pour le site, permettant de synchroniser et d’exporter des informations des plateformes labellisées.  

Tout d’abord, l’intégration d’un système de syndication de contenus (évènements, fiches techniques, fiches de présentations des plateformes), disponibles sous différents formats paraît être une fonctionnalité attendue. « Je plussoie l'idée des flux (RSS, RSS2, ATOM...) » Temp, le 01/04/2012

Par ailleurs, une synchronisation des différents services, notamment un agenda d’évènements des plateformes, est demandée. « Sur la page de présentation de chaque partenaire, il y a une synchronisation (ex: RSS ou comme le widget Twitter sur le côté, ici, un agenda...) avec des éléments du site du partenaire. Du coup, le partenaire va administrer son site/compte Twitter/élément comme il le fait habituellement, et ça sera dupliqué sur le site PUR. » Kerrubin, le 2703/2012

Enfin, les actuels boutons de partage, qui permettent de propager les informations sur des réseaux très diversifiés, sont appréciées et selon un contributeur, ne doivent pas être modifiés. « Merci, j'apprécie le bouton "partager" qui regroupe énormément de "lieux" de partage et pas seulement les plus populaires. » Temp, le 01/04/2012

2-3    L’ergonomie et accessibilité

Au-delà du périmètre fonctionnel du site pur.fr, se pose la question de l’ergonomie du site.

En termes de présentation, il a été demandé à ce que la structure des contenus soit uniformisée, en se basant sur l’exemple de Wikipédia, afin que tous les éléments aient une cohérence visuelle et que les informations soient facilement accessibles et repérables. « S’inspirer des cartouches de présentation Wikipédia […] prix, DRM (oui/non, type)... » Kerrubin, le 27/032012

Par ailleurs, il a été demandé si la plateforme était adaptée pour les tablettes ainsi que pour les smartphones. « La feuille de style du site (CSS) est-elle optimisée pour l'affichage sur Ordiphones, tablettes, etc. ? » Temp, le 01/04/2012

Enfin, la prise en compte des différents handicaps semble être souhaitée. « Accessibilité : Pour les mal-voyants, les nuances de gris, c'est bien... Mais est-ce suffisant ? Pas d'audio ? Vous êtes-vous rapprochés d'associations telles que Braillenet ? » Temp, le 01/04/2012

2-4    Contributions

Certains contributeurs ont demandé à ce que le site soit ouvert aux commentaires ainsi qu’aux votes des internautes.

L’idée générale est de créer et de favoriser l’émergence d’une interactivité entre les internautes, une communauté qui pourra générer une émulation. « Toujours dans un souci de transparence, ouvrir le site aux commentaires et permettre de noter les offres sur différents critères : richesse de l'offre, prix, service, facilité d'utilisation, etc. » Guillaume, le 28/03/2012

Par ailleurs, il a été demandé à ce qu’un bouton permettant de signaler les contenus obsolètes ou inappropriés soit ajouté, ce qui permettrait aux internautes d’être actifs sur la plateforme. « Signaler rapidement un contenu inapproprié ou obsolète... Il manque un bouton ! (Quelque chose un peu comme sur le forum "Comment ça marche ?" lorsqu'on signale un contenu hors charte) » Temp, le 01/04/2012

Parmi les éléments susceptibles de créer une interactivité, l’idée de créer des concours, notamment pour les campagnes publicitaires, a été soulevée.

2-5    Structure du site

Une autre approche a été mise en avant, qui consisterait à séparer le site en deux parties : la première serait destinée au grand public avec une portée pédagogique et la seconde destinée aux plateformes labellisées et qui auraient la charge de mettre en avant le label. Pour ce faire, les plateformes devraient répondre à certaines exigences afin de pouvoir obtenir le label, exigences qui seraient standardisées et inscrites sur la partie professionnelle de la plateforme, rendant ainsi le processus de labellisation proche d’un processus de normalisation, comme il en existe dans d’autres domaines, notamment alimentaires. « Je virerais carrément la partie utilisateurs pour créer un vrai label. [..]Par contre PUR peut agir sur plusieurs points en lien direct avec le conventionnement lié à l'obtention du label, la fixation d'un cahier des charges. Faire peser sur les plateformes l'obligation de fournir un certain nombre d'information sous forme standardisée (à la fiche standardisée ARCEP) » Dwarf_Power, le 21/03/2012

3 |    Les préconisations marketing et communication

Les éléments qui ont été évoqués sont la possible transformation du nom ainsi que du logo, les interrogations quant à la stratégie de communication et la possible personnalisation des pages des plateformes.

3-1    Le nom et le logo

Le nom du site et du label ne semble pas être pertinent pour certains contributeurs, dont certains associent le terme « pur » à des problématiques environnementales.

D’autres ont souligné qu’ils ne trouvaient pas que la connotation du nom soit appropriée.

Enfin, il a été souligné qu’avant de refondre totalement le nom et le logo, il conviendrait de repenser en profondeur la stratégie de PUR. « Un changement de nom et une évolution conjointe pourrait être une très bonne occasion de d'augmenter la notoriété de l'Hadopi et du label ainsi qu'améliorer l'image. » Lucien De Baixo, le 21/03/2012

3-2    La stratégie de communication

Un intervenant a expliqué qu’il conviendrait de commencer par définir la cible à laquelle s’adressait PUR. Partant de l’hypothèse que PUR s’adresse au grand public, la stratégie de communication devrait dont être une réponse aux attentes des utilisateurs et que le nom devrait refléter cette nouvelle orientation.

Outre la définition d’une nouvelle orientation basée sur les attentes des utilisateurs, l’établissement de la stratégie devrait – toujours selon le même contributeur – se baser sur le ressenti et les attentes des plateformes labellisées.

Ainsi, les publicités adressées aux différentes cœurs de cibles doivent être adaptées, ce qui nécessite de faire plusieurs campagnes publicitaires pour différents publics, avec une valeur ajoutée humoristique. « Donc, faire des campagnes différentes qui ciblent un public en particulier et sur le média utilisé par ce public. » Kerrubin, le 27/03/2012

3-3    Les outils de communication

Les ressources du site pur.fr semblent interloquer les contributeurs, qui proposent de les transformer en support de communication, personnalisées par les plateformes labellisées et personnalisables par les internautes. « Des badges à imprimer, des cartes de visites, des liens (par exemple QRCodes) etc. bref, des ressources réutilisables/exploitables sur les sites web, des plateformes, mais aussi des bloggeurs, des artistes, des producteurs etc. » The SFReader, le 21/03/2012

Parmi les éléments susceptibles de créer une interactivité, l’idée de créer des concours, notamment pour les campagnes publicitaires, a été soulevée.