La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française (2011)

Portrait de Gwénaëlle Le Moal
Résumé: 

Comme chaque année, le Crédoc, le Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie, publie sa traditionnelle étude sur la diffusion des TIC, en association avec l’ARCEP et le Conseil général de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies. Quelques résultats : en 2011, la France est en avance dans la diffusion des TIC en Europe (7ème rang) et 74% des Français se connectent tous les jours (41% avouent même avoir du mal à se déconnecter). 3 Français sur 4 revendiquent la création d'un tarif social pour permettre l'accès à Internet pour tous. Les internautes ne sont plus simplement des acheteurs du Web, 15 millions de Français ont déjà vendu sur Internet.

Type de document: 
Etude
Date: 
15-12-2011
Créateur: 
Crédoc - ARCEP - Ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi
Editeur: 
Crédoc (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie)
Format: 
PDF
Pagination: 
244

Commentaires

Portrait de Ethanaul

Je n'ai pas lu les 244 pages de l'étude, mais je le ferai très prochainement. J'y ai jeté un oeil parce que j'ai tiqué sur "3 Français sur 4 revendiquent la création d'un tarif social". Il manque une question primordiale: quel tarif pour quelles prestations ?

Parce que si je me souviens bien de la proposition adoptée, c'est de l'ordre de 23 euros mensuels (20 pour l'offre, 3 pour la location de la box) pour internet et la téléphonie. Ce qui est dérisoirement proche des tarifs de certains FAI qui proposent (entre 25 et 30 euros) des offres triple-play.

Une étude prochaine répondra-t'elle à ma question ? Personnellement, je pense que 15 euros, quitte à avoir quelques bridages (débit limité, zone de téléphonie limitée, ...) pourrait être valable et réellement social. Après tout, on parle bien d'un accès pour pouvoir trouver du travail et accomplir ses démarches administratives, pas pour passer sa vie sur WoW.

Portrait de Gwénaëlle Le Moal

En effet, le tarif social Internet qui doit normalement entrer en vigueur dans quelques mois (dans le cadre du projet de loi renforçant les droits, la protection et l'information des consommateurs) sera de 23 euros. Cependant ce tarif ne sera applicable qu'aux allocataires du RSA (environ 2,2 millions de foyers potentiels).

Dans l'étude du Crédoc ci-dessus, 75% des interviewés se disent favorables à l'idée d'un tarif social dont "85% des plus jeunes et des personnes vivant dans un foyer dont le revenu mensuel est inférieur à 900 euros" (p.141). A notre connaissance, aucune étude n'a pour le moment été lancée, bien que ce sujet reste à creuser.