Quels critères d’observation de l’offre légale ?

12 réponses [Dernière contribution]
Portrait de Tris
Posts: 312

L’observation de l’offre légale se fait sur plusieurs critères : le type d’offre (streaming, téléchargement), le modèle économique (payant, gratuit avec publicité), la taille du catalogue, la profondeur du catalogue (des contenus majors et indépendants), la qualité des contenus, le prix de vente.

D’autres critères vous semblent-ils pertinents ? Si oui, pouvez-vous nous dire lesquels ?

 

Crédit photo : Chuck Schuck

Portrait de Sariel
Posts: 28

La disponibilité (illimité / à l'acte / à l'heure / à l'age du capitaine etc).

 

Anonyme (non vérifié)
Portrait de Anonyme

La licence peut être un bon critère: a-t-on le droit de partager, réutiliser, modifier ou si c'est  copyrighter pur et dur. Aussi si c'est dans le domaine publique ou non.

 

Portrait de dwarf_power
Posts: 112

Une liste rapide

Service

Qualité d'encodage

Qualité adaptative/multiple

Metadonnées

Jaquettes/Information rédactionnelles annexes

Spécifique pour la vidéo

VF/VO/VM

Sous titres, multilingues, activables

Type d'offre ( location, vente, service de cloud)

Code de Commerce

Information de l'utilisateur sur:

le contenu précis de l'offre

des restrictions associées

Existence d'un service commercial joignable

Existecne d'un service technique joignable

Catalogue

Taille du catalogue par rapport à l'existant

Complétude du catalogue  ( par style, par pays, par editeur, par dates)

Technique

Compatibilité avec les standards (éventuellement standards de fait)

Economie

Prix de vente

Marge d'exploitation

Ventillation du CA/ entre ayant droits

Anonyme (non vérifié)
Portrait de Anonyme

J'oubliai aussi, et ça rejoindra un peu ce que dis sariel: le type de drm utilisé et le type de licence que nous accorde un achat:

Si on achète réellement le fichier, ou si on achète un droit d'accès qui fait que si la boite coule on peut dire adieu à tout ce qu'on a acheté ((par ex en bd numérique, si j'achète sur ave! comics une bd, j'achète pas la bd mais le droit de la consulter sur leur site ou a travers leur application). Si quand on change de matériel, je passe d'un ipad à une galaxy tab par exempble, je pourrai toujours lire mes fichiers achetés (si j'achète une bd sur ibook store protégé par le drm fairplay d'apple, la réponse est non par exemple).

 

Par extention, un autre critère serait si les offres expliquent bien tout ça clairement, pour que l'acheteur ne se sente pas trop arnaquer après coup.

Portrait de Tris
Posts: 312

Donc la mise en place et présence effective d'une sorte de charte ou de CGU apparente, explicite qui répondrait rapidement à ce genre de questions ?

Ou j'ai compris de travers ?

Anonyme (non vérifié)
Portrait de Anonyme

Oui, quelque chose comme ça.

Portrait de TheSFReader
Posts: 215

 

Compléments Modèles économique : Abonnement, Gratuit sans publicité

En complément de disponibilité : (bonne partie relatif aux ebooks)

  • Téléchargement limité en nombre (combien)
  • Téléchargement illimité (conservation et gestion de bibliothèque par le vendeur)

Affichage présence/absence de DRMs, types de DRMs utilisés (Sans/Marquage/DRM (et nom))

Technique : attachement/restriction matériel/logiciel aux plateforme du vendeur (Amazon GRRRR !)

Subjectif : "enrichissement" par les utilisateurs

Portrait de Tris
Posts: 312

Si tu pars sur l'idée de l'enrichissement, tu sous-entends qu'il faut la licence appliqué au contenu soit explicite ? Qu'il soit bien mentionné que c'est un "wiki" ?

Portrait de TheSFReader
Posts: 215

C'est important, oui, mais je parlais plutôt de la possibilité ou non d'améliorer ou compléter les métadonnées par des commentaires/critiques/notations utilisateurs, et le cas échéant la "densité" de ces enrichissements.

Par exemple (et c'est triste à dire) le système de commentaire d'Amazon est "au moins" au niveau de ce qui se fait chez les autres revendeurs d'ebook, mais c'est surtout le "volume" de ces enrichissements qui fait du KindleStore un "médiateur/prescripteur" bien meilleur ou plus efficace que d'autres.

Sur le même Store, et en réponse plus proche de ta question,  Amazon n'accepte (mais sans controler vraiment activement) que des critiques "originales". Il arrive que certains "reviewers" tenant des blogs par ailleurs voient retirées leurs critiques du Store si elle est à l'identique sur le blog :(

Donc un Wiki, mais filtré.

Portrait de kamui
Posts: 21

format (mp3, ogg, flac, wav… pour la musique / epub, pdf… pour les ebooks/…)

qualité pour les formats avec perte

présence ou non de DRMs

limites d'utilisation ou non (license)

ergonomie du site

présence ou non de flash/silverlight (pour du streaming je comprends qu'y ait du flash, silverlight étant linuxienne j'en veux pas)

achat ou location, avec l'affaire Megaupload on a vu encore une fois qu'on dépend de ce qui est centralisé, si j'achète quelque chose je ne veux pas dépendre du serveur pour le consulter, ce qui rejoint la question du format, dans l'idéal un format libre, sinon intéroperable

prix sans foutage de gueule (1 ebook / album mp3 au même prix que le livre / cd= WTF ?)

 

Ça fait un siècle que l'industrie du copyright râle contre les nouvelles technos, disant que ça va tuer la création, alors qu'elle ne s'est jamais aussi bien portée. Ya une diversité folle. Même les « vieux » artistes disent que le partage encourage les partageurs à acheter car ils ont découvert. La Quadrature du Net liste plein d'études à ce sujet et beaucoup l'ont dit avant moi.

 

 

 

d'autres ont réfléchi ici à ce que doit être l'offre légale

 

http://www.dontmakemesteal.com/fr/

http://korben.info/une-charte-pour-une-offre-legale-intelligente.html

http://www.01net.com/editorial/528186/nous-promettons-de-ne-plus-pirater...

 

Rémi Bouton (non vérifié)
Portrait de Anonyme

La qualité des metadonnées voir ici (l'enjeu) et (le manifeste)

Cisco (non vérifié)
Portrait de Anonyme

Pour moi il y a 3 critères important, le prix du dématéralisé qui doit être moins chère (exemple Bragelonne en Ebook, il devrait en être de même sur les CD), la qualité, quand je vois l'achat d'un film dématérailisé au prix d'un bluray mais sans être full HD et ni DTS, bah non merci.

Dernier moi ce qui manque surtout c'est l'accès à tout le catalogue culturel.

Et les 3 points sont valables pour tout produit cultuturel (Livre, BD, Films, etc.).

Rien de plus frustrant que de ne pas pouvoir s'acheter un album en Flac ou un roman en numérique parce qu'il n'est pas dispo autrement qu'en version "dur".

De même, pour les Spotify / Deezer et autre quand l'intégralité des groupes seront dispo la ça pourrait m'intéressé. Car je pourrais décrouvrir de nouvelle chose et les vouloir ensuite en Flac. (oui le FLAC a de l'importance chez moi ^^).

Le jour où l'industrie culturel aura compris ça on aura fait un grand pas en avant...

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur « Enregistrer les paramètres » pour activer vos changements.